Programme ECOFAC6

Cofinancé par l’Union européenne
PROGRAMME D’APPUI POUR LA PRÉSERVATION DE LA BIODIVERSITÉ ET LES ÉCOSYSTÈMES FRAGILES

Cameroun

Aires protégées d’intervention d’ECOFAC6 au Cameroun
Réserve de Biosphère du Dja, Parc National du Faro

Le Programme ECOFAC6 intervient au Cameroun en appui à deux aires protégées importantes : la Réserve de faune du Dja (site du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1987), et le Parc National du Faro, au nord du pays. Dans le cas de ce dernier, des efforts très importants ont été déployés notamment en vue d’une gestion harmonisée de la transhumance dans un contexte transfrontalier. Une association regroupant des acteurs de la transhumance du Nigéria et du Cameroun a été également créée.

Concernant le Dja, les efforts conjoints de ZSL et AWF débouchent sur un ensemble complet et très diversifié d’actions. Celles-ci abordent tous les principaux domaines d’intervention liés au renforcement de l’efficacité de gestion. Un important effort a été mis en œuvre, afin d’impliquer l’ensemble des acteurs de l’UTO du Dja au travers de sessions de concertation régulières et élargies.

L’accent a été également mis sur l’évaluation et l’amélioration du Plan d’aménagement et du Plan de gestion. Les producteurs en périphérie ont été appuyés de différentes manières : distribution de plus d’une centaine de lots de matériels agricoles, appui à la transformation des PFNL, pisciculture, petit élevage, épargne et crédit, cacao, pépinières, etc. 27 actions communautaires ont été conduites dans ces différents domaines, avec un impact direct sur l’amélioration de vie des populations locales et autochtones.

La lutte anti-braconnage y est abordée sous des différents aspects : patrouilles de surveillance, mais aussi mise en place de comités de renseignement villageois ou renforcement des capacités des magistrats.
Le renforcement des capacités a également visé particulièrement les écogardes, avec différentes formations sur les éléments de tactique, SMART, constatations judiciaires. Enfin, à noter que c’est au Cameroun que l’effort de réhabilitation des voies de circulation a été le plus important, avec au total 300 kms de ces voies ouvertes ou réouvertes.

Opérateurs :
African Wildlife Foundation (AWF) https://www.awf.org
Zoological Society of London (ZSL) https://www.zsl.org